Le réméré pour les professions libérales

Tout entrepreneur, que ce soit en tant que chef d’entreprise ou professions libérales a l’occasion de vivre des hauts et des bas quand il s’agit de gérer au mieux ses affaires. Les budgets et business plans essayent de prévoir tout ce qui pourraient arriver mais personne n’a pu encore prévoir l’imprévisible. Une des grosses craintes de tout bon gestionnaire est d’avoir une trésorerie négative et quand ce moment arrive il est souvent déjà trop tard.

Dans le cas de besoin de trésorerie inattendu ou temporaire, la vente à réméré peut être une solution pour les professions non libérales et entrepreneurs pour passer un moment difficile ou obtenir de la trésorerie pour un projet nouveau à développer. La vente à réméré d’un actif, le plus souvent immobilier, peut être un moyen d’obtenir de la trésorerie rapidement tout en se gardant une option pour conserver cet actif en fonction du retournement de la situation ou du développement du projet. Dans le cas de la détention d’actif mais où les établissement de crédits ne sont pas prêt à soutenir un projet ou être présent lors d’un passage d’une situation financière difficile, la vente à réméré est une solution à envisager.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.