Joyeuses fêtes de fin d’année

La fin d’année 2018 a été dure entre le mouvement des gilets jaunes et les attentats terroristes à Strasbourg. Mettons entre parenthèse cette fin d’année douloureuse pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année, entouré des êtres qui vous sont chers.

Avec Solvere Finance, je vois souvent des clients pour qui les fins de mois sont difficiles. C’est pour cette raison que je comprends la grogne des gilets jaunes. Cependant il y a une ligne que j’essaye de dessiner quand j’interviens auprès de mes clients en ce qui concerne le recours au crédit. Le crédit est indispensable au développement économique, et le supprimer nous ferait tomber dans une terrible récession. Mais il existe un bon crédit et un mauvais crédit. Le bon crédit est celui qui vous permet de générer des revenus supplémentaires ou de réduire vos charges. Le mauvais crédit est celui qui reporte dans le temps vos charges et/ou les accroît.

J’interviens souvent trop tard, car le mal est fait quand on me contacte. Les mauvais crédits, les crédits à la consommation ont été souscrits quand on fait appel à moi. Ce que je vais dire n’est peut-être pas entendable, mais ne souscrivez pas à un crédit à la consommation pour acheter un nouveau téléviseur ou partir en vacances, même si c’est tentant, même si la boule verte de Cetelem ne peut plus sortir de votre cerveau. Faites des crédits pour acheter un bien locatif, des scpi, des projets qui vont accroître vos revenus et rembourseront vos crédits. C’est plus facile à dire qu’à faire ? Si vous avez un CDI, vous avez quasiment 80% des critères demandés par une banque, le reste est de la gestion de budget, une résiliation de netflix ou de canal plus, un changement de polices d’assurance, des vacances plus frugales, un budget quotidien maîtrisé !

Pour conclure, je reviens sur mon message d’introduction en vous souhaitant des joyeuses fêtes, mais qui ne riment pas forcément avec cadeaux, grosses bouffes et abondance. Des fêtes de fin d’années peuvent être sobres et frugales tout en étant généreuses, joyeuses et pleines de vies. C’est une question de volonté et d’état d’esprit et quand c’est voulu, c’est toujours plus facile à vivre que lorsque c’est subit!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.