Notaire

Comment bien choisir son notaire ?

Lors d’une transaction immobilière, le notaire est une personne clé du processus d’acquisition et peut parfois devenir un frein au bon déroulé de la transaction, que ce soit pour une vente immobilière à réméré ou pour une vente classique. Deux notaires peuvent intervenir sur une même transaction, un conseillant le vendeur et l’autre l’acheteur. Mais vous pouvez également vous entendre avec l’acheteur ou le vendeur pour choisir le même notaire.

Pour une vente à réméré

La vente immobilière à réméré est une vente très atypique et beaucoup de notaires ne sont pas rompus à ce type de transaction, certains mais ils restent rares ont compris l’urgence de la situation mais aussi la situation parfois délicate des vendeurs et apporteront un traitement particulier à ces dossiers notamment dans leurs conseils et rappellent à juste titre aux vendeurs que la vente à réméré est risquée et qu’elle ne garantit pas que la faculté de rachat soit exercée si les vendeurs n’ont pas réussi à avoir les fonds pendant la période de réméré.

Pour une transaction immobilière

En ce qui concerne les transactions immobilières classiques, il est parfois délicat de trouver le bon notaire. Le bon vieux bouche à oreille est souvent une bonne solution, mais attention toutefois d’avoir le même profil que la personne qui vous le recommande. Si c’est votre ami qui travaille pour un promoteur qui vous le recommande et que vous cherchez un notaire pour votre première acquisition, votre dossier ne passera peut-être pas sur le haut de la pile si le notaire a des dossiers de montants plus importants à traiter.

Si vous avez confiance dans votre agent immobilier et votre courtier, ils sont aussi en mesure de vous recommander des notaires avec qui une relation de travail est déjà établie.

Pour un prêt hypothécaire

Pour les prêts hypothécaires, un notaire doit également intervenir pour la prise d’hypothèque. Certaines banques ont recensé des notaires avec qui ils travaillent dans toute la France, il est préférable de passer par ces notaires quand c’est le souhait de la banque pour ne pas alourdir la demande de prêt. Tous les notaires ne sont pas coutumier du prêt hypothécaire, notamment quand il s’agit de regroupement de crédits. Votre courtier peut dans ce cas avoir de bonnes recommendations également.

Comment demander un état hypothécaire ?

Qu’est ce qu’un état hypothécaire ?

Un état hypothécaire est un document qui établit les inscriptions prises sur un immeuble. Véritable journal de bord du moindre lot immobilier en France, Il est archivé auprès d’un bureau, appelé service de la Publicité Foncière (anciennement les Conservations des Hypothèques).

Le fichier immobilier français est un système bien rodé et efficace.

Il repose sur deux fichiers complémentaires.

Le fichier cadastral comprend les plans de toutes les parcelles de France et le fichier cadastral leur attribue une adresse cadastrale, distincte d’une adresse postale reposant sur un numéro et sur une dénomination de voie. L’adresse cadastrale comprend une SECTION, un NUMERO et éventuellement un NUMERO DE LOT DE COPROPRIETE ou un NUMERO DE VOLUME lorsqu’il s’agit d’un ensemble immobilier ayant fait l’objet d’une division entre différents propriétaires.

Il peut être demandé sur internet, via le site du gouvernement sur le formulaire suivant: Cerfa n°3233-SD

Il n’y a donc pas besoin d’être un spécialiste pour demander et obtenir un état hypothécaire. En indiquant par exemple une adresse postale ou l’identité d’une personne sur un périmètre déterminé, vous obtiendrez rapidement et avec certitude une réponse à une demande d’état hypothécaire.

L’intérêt d’une telle démarche est multiple. Un état hypothécaire permet:

  • de vérifier l’identité du propriétaire,
  • de connaitre l’existence de servitudes actives ou passives,
  • de contrôler l’avancement d’une procédure de saisie immobilière,
  • de vérifier l’existence d’hypothèques et leur durée de péremption,
  • de connaitre l’origine de propriété d’un immeuble, de contrôler la valeur d’acquisition d’un bien.

L’état hypothécaire est systématiquement demandé par les notaires lors d’une vente immobilière, afin que ce dernier s’assure de lever les créances inscrites, c’est à dire présente sur l’état hypothécaire et encore active.

4 vraiment bonnes raisons d’avoir recours à un courtier en rachat de crédit + 1 bonus

1- Un homme averti en vaut deux !

Lorsqu’il s’agit d’argent, le premier réflexe que nous avons est d’aller voir notre banquier. Il y a 50 ans, le notaire, le curé, l’instituteur, le médecin et le banquier étaient des personnes respectées et faisaient autorité dans leurs domaines respectifs.

Les temps ont changé. Les patients vont consulter plusieurs médecins pour être surs qu’ils n’ont pas contracté la dernière maladie découverte par un membre de Doctissimmo, les curés ne sont plus aussi influents qu’ils ont pu l’être, les notaires n’ont plus le temps de donner des conseils depuis qu’il croulent sous la paperasse avec la loi Alur et les conseillers bancaires sont commissionés sur des forfaits de pack SMS, des assurances chiens-chats ou alors préférerons servir le café à un nouveau client pour son ouverture de compte bancaire, plutôt que de se pencher sur un cas complexe et pour lequel il faudra remuer ciel et terre dans une organisation qu’un ancien ministre de l’éducation aurait pu qualifier de mammouth.

Que fait un courtier en rachat de crédit? Il passe ses journées à décortiquer les comptes bancaires de ses clients, leurs revenus, leur patrimoine pour essayer de leur trouver le meilleur taux. Il est tout simplement cet homme averti, qui partagera son expérience avec vous! Il est tout simplement votre second avis

2- Profitez des conseils gratuits d’un courtier

Il existe des professions où lorque le professionnel décroche son téléphone, le compteur des honoraires commencent déjà à tourner. En ce qui concerne, le courtage en crédit qu’il soit de prêt immobiliers ou de rachat de crédits, il est encadré et que dit la loi ?

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. (Article L321-2 du Code de la consommation). Cette obligation est rappelée par l’article L519-6 du code monétaire et financier.

Ceci signifie que tant que vous n’avez pas obtenu de prêts, aucune somme d’argent ne vous sera demandées. Clear and simple, comme disent nos voisins anglo-saxons!

3- Faites jouer la concurrence

La plupart des courtiers en rachat de crédits travaillent avec les septs principales banques spécialisées dans le rachat de crédit:

  1. G.E MONEY BANK,
  2. CGI,
  3. BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE,
  4. CREATIS,
  5. CFCAL,
  6. SYGMA,
  7. CREDIT LIFT.

Votre courtier en rachat de crédit vous trouvera parmi ces 7 banques la meilleure proposition. Vous pouvez interroger ces banques par vous-mêmes, mais ça risque de vous prendre un peu plus de temps que votre courtier.

4- Déléguer la paperasse

Que celui qui n’a jamais connu de phobies administratives me jette la première pierre. Alors soyons honnête, un courtier en rachat de crédit, ne viendra pas chez vous trier vos papiers. Alors oui, la liste de documents qui vous ait demandé pique un peu. Mais une fois qu’elle est complète, le courtier en fait son affaire pour que ça rentre dans les cases des banques. Il vous suffit de patienter en attendant les réponses des banques.

Le bonus (comme promis)

Un bon courtier en rachat de crédit n’est pas qu’un remplisseur de formulaire et un collecteur de documents. C’est déjà une énorme qualité, mais chez Solvere Finance, nous pensons que le courtier est plus que celà. Un bon courtier a un devoir de conseil et sera vous dire non, si le rachat de crédit n’est pas adapté à votre situation. En tant que conseiller, il sera, grâce à son réseau vous aiguiller vers la personne qui sera la plus à même de régler votre problème, en fonction de votre situation familiale, professionnelle, votre âge ou votre patrimoine.

 

Si cet article vous a convaincu de faire appel à un conseiller en restructuration de dettes, il ne vous reste plus qu’à passer le cap en nous contactant: